Bordeaux - Parc des Expositions, 
30 & 31 mars 2023

A@W Newsletter

L’ingénieuse métamorphose de l’hôtel Wallace

16 juin 2022

Quand les gens se rappellent l’ancien Hôtel Wallace, ils évoquent un établissement d’un étage établi entre deux immeubles parisiens, perdant petit à petit son lustre d’autrefois. Grâce à l’agence d’architecture Silvio d’Ascia Architecture, aujourd’hui, le lieu métamorphosé avec tact entame sa mue.

 

Par Sipane Hoh

 



 

 

A Paris, dans le 15e arrondissement, dans un quartier situé non loin des Invalides, de la Tour Eiffel et du quartier de Beaugrenelle, l’Hôtel Wallace, fraîchement transformé, attire l’attention. Où est passé l’ancien édifice d’un étage à l’architecture faubourienne qui tombait en désuétude ? Envolé ! A la place, un établissement hôtelier qui s’élève sur quatre étages vient assurer une continuité urbaine avec son voisinage. Comme s’il avait toujours été là, l’ensemble, réalisé avec la plus grande délicatesse, a su se glisser à la place de l’ancien et propose de nouvelles fonctionnalités en assurant le plus grand confort à tous ses usagers. Oui, il s’agit d’une réussite. Le projet, fièrement propulsé au croisement de la rue Fondary et de la rue de la Croix-Nivert, reflète l’identité du quartier.

 

 

 



 


Une opération complexe


L’opération de surélévation des quatre niveaux - dont un en attique - assure non seulement une continuité urbaine avec la façade de la rue Fondary, mais participe à ancrer l’ensemble dans son environnement. L’équipement est identifiable par son habillage en zinc bleu nuit à joints debout qui se replie doucement sur la façade intérieure, côté cour.

 

Le bâtiment a été conçu avec une structure mixte en acier et bois. En effet, l’architecte nous raconte que la structure de la surélévation est constituée d’une charpente métallique avec des planchers en bac acier collaborant de type « Cofradal 230 », comprenant un complexe acoustique. Les poteaux en acier traversent les planchers existants pour prendre appui sur des micropieux au niveau du sous-sol. Vu la complexité de l’opération, le projet a nécessité une reprise en sous-œuvre des anciennes fondations et des murs périmétraux existants. La structure métallique est donc complétée par une ossature en bois qui se déploie en façade et en couverture. Combler une dent creuse dans la ville en greffant plusieurs étages à une construction existante n’est pas une mince affaire. Cela nécessite un grand savoir-faire doublé d’une minutie que Silvio d’Ascia a su croiser avec assurance.

 

 



 



 





Une réhabilitation lourde


L’originalité de l’équipement est mise en valeur à travers le jeu d’ombre et de lumière opéré par les stores et la présence du végétal sur les façades. D’autant plus que les vues de l’intérieur vers l’extérieur profitent également de cette végétation qui change radicalement l’ambiance générale des différentes unités hôtelières. En effet, l’architecte introduit, devant chaque chambre, une jardinière qui sert non seulement à changer l’ambiance, mais qui fait également office de dossier de banquette à l’intérieur. Une astuce très convoitée qui fera la différence.

 

Par ailleurs, l’Hôtel Wallace, nouvellement remanié, bénéficie désormais de 45 chambres. Ces dernières sont organisées autour d’une cour intérieure surmontée d’une verrière et éclairée zénithalement. Au milieu de l’atrium se trouve l’espace du lounge bar et la salle du petit déjeuner. La surface des chambres varie entre 13 m² et 18 m², tandis que la suite du dernier étage dotée d’un balcon filant fait, elle, 28 m² et offre une vue panoramique. Une terrasse d’une surface de 70 m² vient couronner l’ensemble. Sur cette dernière - aménagée dans sa partie périphérique par les paysagistes Paris Pousse - on y trouve des cyprès, des vivaces et des petits arbustes persistants, mais aussi quelques jeunes arbres tels que des figuiers, des oliviers et des palmiers plantés dans des bacs ronds. Sur cette terrasse prend également place un bain nordique, séparé du reste par un grand treillis habillé de plantes grimpantes.

Une réhabilitation lourde, une extension de qualité qui change la physionomie de l’existant, des aménagements qui offrent le plus grand confort aux utilisateurs des lieux : c’est le travail exquis de l’agence Silvio d’Ascia Architecture. Le nouvel établissement est paré pour des années !

 

Toutes les photos : © Takuji Shimmura

 

L’ingénieuse métamorphose de l’hôtel Wallace
Retour à l'aperçu

A@W Newsletter

Tenez-vous informé(e) et abonnez-vous à notre newsletter mensuel!

>> S‘abonner

Intéressé(e) par de la visibilité dans notre newsletter ?

>> Cliquez ici !

En collaboration avec

 

 

 

 

 

Design & Plan

Médias