Bordeaux - Parc des Expositions, 
30 & 31 mars 2023

A@W Newsletter

ALTA Architectes - Urbanistes ou l’esprit collaboratif

15 septembre 2022

Maxime Le Trionnaire et Gwénaël Le Chapelain sont à la tête d’ALTA, agence établie à Rennes et composée de 35 collaborateurs. Les deux architectes rennais engendrent une architecture judicieuse qui sait se renouveler.

 

 Par Sipane Hoh



© Arnaud Loubry


En évoquant l’agence ALTA, nous remémorons une architecture à plusieurs facettes. Tantôt énigmatique, tantôt épanouie, parfois fluide les autres fois rigide, provoquante ou très discrète, jouant avec les ombres et la lumière, changeant toujours les traits de caractères mais néanmoins franche, harmonieuse et vigoureuse, l’architecture d’ALTA ne cesse de plaire. Son secret ? une volonté, depuis longtemps, de bien faire et de peaufiner et ce, grâce à l’esprit collaboratif de ses architectes.

 

La réputation de l’agence ALTA Architectes - Urbanistes n’est plus à refaire. En effet, l’agence compte une multitude de projets reconnus, mais aussi des réalisations primées qui jalonnent le parcours des architectes. Ces derniers, après avoir travaillé auprès de plusieurs agences d’architecture, ont fini par s’associer en 2005. Depuis, un grand nombre de constructions ont vu le jour dans la métropole rennaise et aussi ailleurs. L’agence a été primée et a reçu diverses distinctions comme, plusieurs fois de suite, Les Pyramides d’Argent, en 2017, 2019 et 2020. Notons également que l’agence, qui avait reçu le prix de 40 under 40 en 2014, a aussi reçu le 2ème prix du Duo@Work décerné lors de l’événement Architect@Work Paris 2016. Découvrons ensemble quelques-unes de leurs réalisations.

 


© Stéphane Chalmeau

 


© Stéphane Chalmeau

 

La Tour Amazonie

 

Trois immeubles de logements posés sur un socle de locaux d'activités, agrémenté d’un jardin paysagé aux nuances végétales et minérales ; c’est le projet osé que les architectes de l’agence ALTA ont proposé pour un emplacement stratégique situé à la ZAC du Pré-Gauchet alias Euronantes Gare, à Rennes. En effet, l’ensemble -qui prend place à quelques pas du centre-ville- arbore la grande qualité de ses logements qui procurent confort et bien être aux usagers. Par ailleurs, notons que la conception des rez-de-chaussée a fait, dès le départ, l’objet d’exigences particulières imposées par les urbanistes de l’Atelier Ruelle et ramène le piéton au sein de la composition. Ainsi, ce dernier peut aisément s’approprier l’espace qui lui est dédié. Quant aux logements, bien orientés, ils offrent tous de belles vues sur les environs. Les trois entités qui forment un ensemble cohérent et se caractérisent par une architecture conjuguant différents matériaux et teintes en façade, affirment une écriture minimale à la fois sobre et élégante ; le but étant de distinguer chaque entité tout en ayant une unité globale. La Tour Amazonie est l’exemple même d’une pièce urbaine majeure qui met l’accent non pas sur le paraître mais sur l’être.

 

 
© Stéphane Chalmeau

 


© Stéphane Chalmeau

 

Urban Quartz

 

Une forme minérale, comme son nom l’indique, enveloppée d’une robe en verre et en aluminium, étincelante et ondoyante, se développe non loin du pôle d’échange multimodal de Rennes, adopte le terrain stratégique où elle se trouve et offre de généreux bureaux aux utilisateurs des lieux. C’est un projet que l’agence ALTA Achitectes - Urbanistes a réalisé en collaboration avec l’agence d’architecture parisienne Hamonic+Masson & Associés. Il s’agit d’une opération constituée de trois bâtiments de formes et d’inclinaisons différentes, interconnectés par des passerelles offrant des vues sur les environs. Un ensemble qui dynamise, par sa présence, tout un quartier. Pour s’ajuster les uns aux autres et répondre à leurs orientations, les trois monolithes se déforment, se tordent, s’élancent ou s’inclinent, regardant chacun vers des percées urbaines. Ce rythme énergique offre à chaque volume sa singularité et confère à l’ensemble une mesure, une justesse et une certaine cohérence.

 


© Stéphane Chalmeau

 


© Stéphane Chalmeau

 

Giboire

 

C’est une réalisation qui prend place avec beaucoup de tact et de délicatesse dans le centre-ville de Vannes. Il s’agit de la restructuration lourde d’un bâtiment de deux étages, avec une attique réalisée par l’architecte Jacques Guezet ; une intervention qui a eu besoin d’une grande méticulosité pour un résultat surprenant. Les nouveaux locaux sont dédiés aux usagers d’une agence commerciale et de promotion immobilière qui a choisi cet emplacement remarquable pour y installer ses bureaux. Forts de leur savoir-faire, les architectes d’ALTA ont entrepris des travaux rigoureux, à la fois réfléchis et délicats, qui ont métamorphosé l’ensemble et lui ont donné plus de panache. Un coup de cœur pour la façade qui allie parfaitement le verre courbe et l’inox et capte les reflets de la ville tout au long de la journée. Comme toutes les réalisations de l’agence, les intérieurs sont généreux et accueillants. Quant à l’attique, elle abrite une grande salle de réunion qui donne accès à une terrasse avec vue imprenable sur les environs. C’est une intervention aussi subtile que fonctionnelle dont les architectes ont le secret.

 


© Charly Broyez

 


© Charly Broyez

 

Providence

 

A Saint-Malo, l’agence ALTA Architectes - Urbanistes vient de terminer la réalisation d’un établissement d’enseignement situé rue de La Croix Desille. Un programme conséquent, des exigences diverses et une réalisation qui relève les défis. C’est un édifice qui se divise en trois entités gravitant autour d'un atrium couvert d'une verrière. Cette cour intérieure distribue l’ensemble du programme et permet de réguler l’ambiance climatique du bâtiment (apport solaire en hiver, rafraichissement et ventilation naturelle en été). L’architecture adopte la forme structurelle en W, permettant de suspendre le volume bâti et de libérer une totale transparence du terrain sportif vers l’extérieur. Encore une fois, les architectes d’ALTA ont donné une importance particulière à la qualité et la pérennité des matériaux. De même, ils ont choisi la teinte blanche qui, selon eux, permet la mise en valeur des éléments vivants et actifs du lieu. C’est une réalisation sobre aux diverses qualités.

 


© Stéphane Chalmeau

 


© Stéphane Chalmeau


Arbre à basket, nichoir et bien d’autres

 

Mis à part l’architecture, ALTA Architectes - Urbanistes ont réalisé un drôle de projet. Il s’agit d’un arbre à basket qui a pris place depuis plusieurs années au Parc des chantiers, devant la Maison des Hommes et Techniques, sur l’Ile de Nantes. C’est un équipement identifiable de tous, très apprécié et librement praticable par les usagers. Forts de cette volonté de décloisonner les disciplines et d’expérimenter pour penser la fabrique de la ville et  les paysages de demain, Maxime Le Trionnaire et Gwénaël Le Chapelain ont créé, en 2020, le Fond de dotation MG -organisme d’intérêt général à but non lucratif- qui a pour objet le développement et la diffusion de la culture architecturale et artistique. La fondation a initié, entre autres, Muz Yer -qui veut dire « maison à oiseaux » ou « cage à poule » en breton-, une exposition permanente de nichoirs conçus par des architectes internationaux comme Julien De Smedt Architects, l’agence d’architecture danoise ADEPT, Duncan Lewis Scape Architecture, Kengo Kuma & Associates et bien d’autres. ALTA apporte sa contribution avec une forme futuriste dénommée « Georges Star », qui se veut un véritable hommage à l’architecte Georges Maillols.

Des projets sobres, des constructions de bonne facture et des réalisations appréciées, ce sont les ingrédients d’une agence qui gravit posément et sûrement l’échelle de la réussite. 

ALTA Architectes - Urbanistes ou l’esprit collaboratif
Retour à l'aperçu

A@W Newsletter

Tenez-vous informé(e) et abonnez-vous à notre newsletter mensuel!

>> S‘abonner

Intéressé(e) par de la visibilité dans notre newsletter ?

>> Cliquez ici !

En collaboration avec

 

 

 

 

 

Design & Plan

Médias